Du dioxyde de titane dans votre dentifrice ?
Votre dentifrice vous expose-t-il au dioxyde de titane ?
 
 
Chères amies, chers amis,
 
Bien que nous ayons réussi à obtenir (et à maintenir) l’interdiction du dioxyde de titane dans l’alimentation depuis le 1er janvier 2020, ce colorant composé de nanoparticules reste bien présent dans notre quotidien, à commencer par nos dentifrices ! C’est illogique et scandaleux ! Pourquoi l’interdire dans l’alimentation et non dans les autres produits que l’on ingère (même en partie) comme les médicaments et les dentifrices ? Cet « oubli » est inacceptable.
 
Plusieurs fois par jour et ce tout au long de notre vie, nous sommes exposés à cette substance par la muqueuse buccale qui est très perméable et par l’ingestion d’une partie (surtout chez les enfants). Or les risques sur la santé sont considérables : risques cancérigènes, troubles du système immunitaire, perturbation du microbiote intestinal… Et une étude récente des chercheurs de l’INRAE vient d’apporter la preuve que le dioxyde de titane peut pénétrer le corps jusqu’au fœtus chez la femme enceinte : on a retrouvé ce colorant dans les selles du nouveau-né !
 
L'autocollant
 
Notre enquête
 
Pour vous aider à choisir des dentifrices sans dioxyde de titane, Agir pour l’Environnement a enquêté et publié la liste des dentifrices avec et sans dioxyde de titane (reconnaissable sous l’appellation CI 77891)
 
 
Encore trop de dentifrices contiennent du dioxyde de titane, nous pouvons agir !
 
 
Pour aller plus loin, aidez-nous à mettre la pression sur les fabricants pour qu’ils cessent d’utiliser le dioxyde de titane ! Servez-vous des modèles de messages à adresser proposés sur notre site. Les fabricants peuvent être très sensibles à la pression des consommateurs. Soyons nombreux à leur envoyer des messages ! 
 
La mobilisation paye ! Depuis le début de notre campagne en 2019, le marché du dentifrice a commencé à basculer : nous sommes passés de 66% de dentifrices recensés avec dioxyde de titane à 40% ! Et nous avons presque réussi à le faire disparaître des dentifrices pour enfants : on ne le retrouve plus que dans 10% des dentifrices (contre 50% en 2019). Même mouvement dans le bio : nous passons de 32% à 9%. Plus d'informations dans notre dossier sur les dangers du dioxyde de titane dans les dentifrices.
 
 
Ce sont de grandes avancées mais malheureusement insuffisantes.
 
C’est important, prenez quelques minutes pour contacter les services consommateurs des marques de la cosmétique : envoyez un mail, un message facebook, twittez, passez un appel, parlez-en dans les magasins…
 
  Nous avons réussi à bannir le dioxyde de titane de l’alimentation.
Nous pouvons y parvenir dans les dentifrices. Nous comptons sur vous !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
SOURCE/ AGIR POUR L ENVIRONNEMENT
 
 
 
Tag(s) : #Environnement
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :