Votation pour interdire la chasse à courre
La chasse à courre est une des formes les plus révoltantes de maltraitance animale. Nous pouvons l'interdire.
Dans nos forêts, régulièrement, des « équipages » pourchassent, aidés par des meutes de chiens dressés à cet effet, des animaux sauvages, cerfs, sangliers, chevreuils, renards, lièvres, les épuisent et finissent par les tuer.

 

 

Les Françaises et les Français, pourtant, rejettent en masse la chasse à courre (82% d’après un sondage IFOP d’août 2020) et souhaitent jouir paisiblement, en famille, de la forêt et de la nature sans risquer pour leur santé et parfois pour leur vie.

Sans doute mus par un sentiment d’impunité, les veneurs viennent poursuivre leurs proies jusqu’à proximité des habitations, parfois dans les jardins ou dans les rues voire dans les cours d’école, occasionnant blessures et traumatismes dans la population.

Les différentes initiatives parlementaires en ce sens s’étant fracassées contre le mur de la complaisance de trop nombreux élus, nous, candidates et candidats écologistes aux élections régionales, avons décidé de prendre toutes nos responsabilités.

Nous nous engageons, une fois élus, à prendre les mesures légales et réglementaires nécessaires à l’interdiction de la chasse à courre dans nos Régions.
Nous vous invitons à soutenir notre détermination en apportant votre signature à la « votation citoyenne pour l’abolition de la chasse à courre » que nous lançons aujourd’hui !

Julien Bayou (Ile de France) Karima Delli (Hauts de France)
Tête de liste des écologistes aux élections régionales
 
 
Tag(s) : #Environnement, #alternatives, #actualités
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :