Quimper : la triste dérive du NPA

Publié le par dan29000

 
ÉditorialClivageLa semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis

Poutou (NPA) manifestera à Quimper avec le patronat, le FN et les identitaires

 

 

 Le NPA ignore-t-il à ce point ce qui se passe en Bretagne ? Philippe Poutou, son candidat à la présidentielle, manifestera demain à Quimper avec les bonnets rouges, nous informe l’organisation anticapitaliste dans un communiqué reçu par mail à 19 h 15. Cette manifestation – même si des salariés de plusieurs entreprises agro-alimentaires comptent y participer – est, de notoriété publique, organisée par le patronat local et la FNSEA. Bref, tous les productivistes qui ont conduit l’économie bretonne dans une impasse. Y participeront en outre l’UMP, avec ses élus les plus rétrogrades, des dirigeants du FN, comme son vice-président Florian Philippot [1], ou des identitaires de Jeune Bretagne.

Trois syndicats, et non des moindres, ont dénoncé ce rassemblement où « les “bourreaux” sont aux commandes de la manœuvre et se servent de leurs victimes pour faire en même temps bouclier et bélier ». La CGT, Solidaires et la FSU (puisqu’ils s’agit d’eux) organisent parallèlement (et en opposition) un rassemblement à Carhaix, demain, à 15 h. Rassemblement soutenu, entre autres, par le PCF, le Parti de gauche ou EELV.

Dans cette ville du centre Bretagne, la LCR était jadis (plutôt bien) implantée. Le NPA aurait-il à ce point perdu tout contact avec le terrain ? Sitôt annoncée dans Ouest-France, la présence de Philippe Poutou à Quimper a suscité quelques réactions sur Twitter.

[1] Voir Le Monde.

Publié dans actualités

Commenter cet article

forskolin.pw 09/05/2014 11:36

Nice Informations , utile et excellente conception , comme part de bonnes choses avec de bonnes idées et de concepts , beaucoup d'information et d'inspiration , les deux dont j'ai besoin , grâce à offrir une telle information

Erwan de Brest 23/03/2014 22:59

a lire votre texte, un ouvrier qui lit est un ouvrier a fusiller sans sommation.

stack 07/11/2013 12:12

Bon, le front de gauche a fait une connerie de se couper du mouvement. Le NPA a eu (une fois de plus) raison...Avec ATTAC, les alternatifs... Pas la peine de polémiquer...

François de la gauche tout court 03/11/2013 14:07

Je vois que le FdG comme d'habitude se réjouit de la débâcle du NPA au lieu de voir que cette débâcle est grave pour tout le mouvement ouvrier. Amis du calcul politique bonsoir. A quand la fin des règlements de comptes entre vieux briscards, qu'on parle d'avenir ?

frederic de la vraie gauche 02/11/2013 17:29

Comme le FN, le NPA passe son temps à critiquer tout et tout le monde ! Il n'arrête pas de nous taper dessus ( nous Le Front de Gauche) parce que pour eux, nous ne sommes pas assez ceci, pas assez cela !
Après ce coup foireux, je leur adresse un conseil : qu'il la ramène moins parce que le Front de Gauche au moins lui n'a jamais défilé avec les réacs de tout poils que pourtant le NPA ne cesse de dénoncer dans de beaux articles ...

François de la gauche tout court 03/11/2013 14:11

Ca vous fera une réjouissance de plus (je n'ai pas rejoint le FdG parce qu'obnubilé par le NPA il en faisait l'ennemi à abattre au lieu de faire de la politique, du moins en Seine-Maritime)... A titre personnel je désespère de cette dérive qui va être catastrophique pour TOUT le mouvement ouvrier. Ce ne sont pas les gesticulations d'un Mélenchon fasciné par Le Pen qui changeront quoique ce soit.

dan29000 02/11/2013 18:07

Bien d'accord avec votre commentaire, une lourde faute politique du NPA, manifester avec les droites patronales et syndicales, sous prétexte de ne pas laisser le terrain libre à la droite est tout à fait pathétique,En réalité, le but était surtout de faire voir Poutou donnant des entretiens aux TV en alternance avec un député UMP local... Avec une telle pub consternante le NPA ne risque pas de surmonter sa crise actuelle...