Rassemblement devant le tribunal de Caen en soutien aux militants inculpés (BDS)

Publié le par dan29000

Soutien aux 7 militant-es inculpés à Caen pour leur soutien au peuple palestinien

 

 

Les procès contre les militants soutenant la lutte du peuple palestinien s'enchaînent.Sont principalement viséEs celles et ceux qui mènent des campagnes d'information sur la politique de l'Etat d'Israël (occupation et colonisation de la Palestine, construction du mur de séparation, blocus de la Bande de Gaza…) en appelant au boycott des produits israéliens, dans le cadre de la campagne internationale Boycott Désinvestissements Sanctions (BDS). Cette campagne vise à mettre fin à l’impunité d’Israël en exigeant qu’il applique et respecte les obligations du droit international.

 

Le 22 septembre prochain à 14h, aura lieu, à Caen, le procès en appel de 7 militantEs de l'Orne (1),  poursuiviEs après une action BDS devant le magasin Carrefour de cette ville. Ils et elles étaient accuséEs de : « provocation, d’incitation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou groupe de personnes, à raison de son appartenance à une ethnie, à une race, à une religion ou à une nation » et de «  entrave à l’exercice normal d’un magasin ». Des militantEs à Colmar sont aussi sous le coup d'une condamnation, mais d'autres comme à Perpignan ou Pontoise, ont été relaxéEs.

Rappelons qu'une directive de 2010 de l'ancienne ministre de la justice Michèle Alliot-Marie, encourage les poursuites, et que cette circulaire n'a toujours pas été abrogée par le gouvernement Hollande et la ministre de la justice Taubira.

 

En revanche, ce gouvernement s'est fait remarquer par le soutien qu'il a apporté à la guerre menée par l'Etat d'Israël contre la population de Gaza, une guerre criminelle qui a fait plus de 2000 victimes palestiniennes, pour la plupart des victimes civiles.

 

Ce gouvernement a tenté aussi de discréditer le mouvement de solidarité avec le peuple palestinien, assimilant la dénonciation de la politique du gouvernement d'Israël à de l'antisémitisme, alors que les militantEs engagéEs dans la cause palestinienne sont souvent les premierEs à dénoncer et à combattre l'antisémitisme ! Fait exceptionnel dans le monde, il a interdit plusieurs manifestations, et il a engagé des poursuites contre certains des organisateurs, par exemple notre camarade Alain Pojolat, membre du NPA.

 

Le soutien aux militantEs inculpéEs n'en est que plus important.

 

- Refusons la criminalisation du soutien à la lutte du peuple palestinien !

- Exigeons la relaxe pour les 7 militants ornais en procès à Caen !

- Exigeons l'abandon des poursuites contre Alain Pojolat !

- Défendons la liberté d'expression et le droit de manifester !

- Abrogation de la circulaire Alliot-Marie/Taubira!

 

Pour manifester notre soutien aux 7 militants ornais inculpés, un meeting est organisé mercredi 17 septembre par les collectifs du Calvados et de l'Orne de soutien à la lutte du peuple palestinien, 20h, salle Pierre-Sémard à Caen (14 rue Villey-Desmeserets) (2).

 

Puis, le 22 septembre, un rassemblement est prévu devant le tribunal de Caen, place Gambetta, à partir de 13h30, à l'appel des collectifs unitaires.

 

Le NPA soutient ces initiatives et appelle à y participer massivement.

 

Christine Poupin, porte parole nationale du NPA, sera présente à Caen lundi 22 septembre.

Publié dans actualités

Commenter cet article