Sea Shepherd : Victoire contre la pêche illégale en Antarctique

Publié le par dan29000

Sea Shepherd News

 

Lundi, 14 Mars 2016

Victoire contre la pêche illégale en Antarctique

 

 

Le dernier braconnier de légine, le Viking, a été coulé par les autorités indonésiennes. Sea Shepherd conclut l’Opération Icefish 2015−16.

Le dernier braconnier de légine, le Viking, a été coulé aujourd'hui par les autorités indonésiennes - Photo: Gary StokesLe dernier braconnier de légine, le Viking, a été coulé aujourd'hui par les autorités indonésiennes - Photo: Gary StokesLes autorités indonésiennes ont coulé le Viking, le dernier navire de braconnage de légine des "6 Bandits", à Pangandaran, Java ouest.

Les représentants de Sea Shepherd étaient sur place pour filmer le naufrage, qui marque la fin de plus de 10 ans de braconnage de légine dans l’océan Austral par les "6 Bandits" et la conclusion de la 12ème campagne de défense de l’océan Austral de Sea Shepherd, l’Opération Icefish 2015−16.

Le capitaine Siddharth Chakravarty, leader de l’Opération Icefish, a déclaré : "En tout juste 15 mois, Sea Shepherd a débarrassé l’océan Austral de la pêche illégale. Cette issue, que certains pensaient impossible dans le contexte légal international, a été rendue possible par deux campagnes d’action directe en mer. Six navires braconniers, parmi les plus célèbres et obstinés de la planète, sont maintenant hors service, ce qui en fait un des plus grands succès de l’histoire de la conservation marine."

C’est en 2014 que Sea Shepherd a commencé à se concentrer sur les activités illégales des "6 Bandits" navires braconniers de légine, avec le lancement de l’Opération Icefish, la première campagne de l’organisation visant la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) dans l’océan Austral.

En décembre 2014, deux bateaux de Sea Shepherd, le Bob Barker sous le commandement du capitaine Peter Hammarstedt et le Sam Simon sous celui du capitaine Chakravart, ont quitté respectivement l’Australie et la Nouvelle Zélande pour patrouiller dans l’océan Austral à la recherche des "6 Bandits".

Les six bateaux hors la loi avaient profité de vides juridiques internationaux pendant plus de dix ans pour pêcher illégalement la légine antarctique et australe, pourtant vulnérable, dans les contrées reculées de l’Antarctique, hors d’atteinte des autorités légales habituelles.

La campagne a duré plus de cinq mois et a donné lieu à la course poursuite historique et désormais célèbre du plus connu des navires braconniers, le Thunder, par le Bob Barker de Sea Shepherd. Elle a engendré une mobilisation internationale qui a infligé des dommages importants au commerce illégal de la légine.

Le 6 avril 2015, après une poursuite de 110 jours, le Thunder a été sabordé par son capitaine et deux officiers dans les eaux de São Tomé et Príncipe en Afrique de l’Ouest. Des preuves, apportées plus tard par Sea Shepherd, ont conduit à la condamnation des trois responsables à des peines d’environ trois de prison chacun et 15 millions d’euros d’amende.

En mai, deux autres navires des "6 Bandits", le Songhua et le Yongding, ont été arrêtés à Cabo Verde en Afrique de l’Ouest, grâce aux renseignements fournis par le capitaine Hammarstedt aux autorités internationales. Plus tard au cours du même mois, les autorités de Malaisie détenaient le quatrième des "6 Bandits", le Perlon.

Douze mois après le début de l’Opération Icefish, seuls deux des "6 Bandits", le Viking et le Kunlun étaient encore dans la course. Sous la direction du capitaine Chakravarty, Sea Shepherd a lancé l’Opération Icefish 2015−16 pour éradiquer les derniers braconniers de légine en Antarctique.

Début février 2016, Sea Shepherd a annoncé que les autorités sénégalaises avaient arrêté le Kunlun. Ce bateau ne pouvait plus braconner depuis qu’il avait été chassé hors de son terrain de chasse dans l’océan Austral par le capitaine Chakravarty et l’équipage du Sam Simon début 2015.

Une semaine plus tard, après avoir suivi le Viking en Asie du Sud−est, le capitaine Chakravarty a averti les autorités d’Indonésie de l’entrée probable du navire de braconnage dans les eaux indonésiennes. Puis, le 26 février, la marine indonésienne annonçait l’arrestation du Viking.

Après deux semaines d’enquête, les autorités indonésiennes ont inculpé le Viking et son équipage de crimes de pêche. Le navire a donc été coulé conformément à la loi indonésienne.

Le capitaine du Viking, le chilien Huan Venesa, et les 10 membres d’équipage, d’Indonésie, du Chili, d’Argentine, du Myanmar et du Pérou, restent en détention en Indonésie.

Le capitaine Hammarstedt a déclaré : "Le succès des campagnes Opération Icefish n’aurait pas été possible sans le soutien de nos supporters. Leur soutien indéfectible pour notre mission de défense et de protection des océans du monde a rendu possible l’élimination des "6 Bandits" de l’océan Austral. Nous leur sommes reconnaissants et partageons avec eux cette importante victoire".

Le Viking à côté d'un navire de la marine indonésienne - Photo: Gary StokesLe Viking à côté d'un navire de la marine indonésienne - Photo: Gary Stokes

Démonstration de force de la part de la ministre indonésienne de la pêche Suzi Pujiastuti, avec le Viking en train de couler en arrière-plan - Photo: Gary StokesDémonstration de force de la part de la ministre indonésienne de la pêche, Suzi Pujiastuti, tandis que le Viking est en train de couler en arrière-plan - Photo: Gary Stokes

La ministre indonésienne de la pêche, Suzi Pujiastuti, salue la foule et les médias à bord du Vking, peu de temps avant qu'il ne soit coulé - Photo: Gary StokesLa ministre indonésienne de la pêche, Suzi Pujiastuti, salue la foule et les médias à bord du Vking, peu de temps avant qu'il ne soit coulé - Photo: Gary Stokes

La ministre indonésienne de la pêche, Suzi Pujiastuti, estime que le naufrage du viking est un exemple de l'implication de l'état indonésien dans la lutte contre la pêche illégale - Photo: Gary StokesLa ministre indonésienne de la pêche, Suzi Pujiastuti, estime que le naufrage du viking est un exemple de l'implication de l'état indonésien dans la lutte contre la pêche illégale
Photo: Gary Stokes

Publié dans environnement

Commenter cet article