Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un nouveau roman de l'Irlandaise Edna O'Brien est toujours un évènement. L'éditeur Sabine Wespieser nous offre en cet automne, Les petites chaises rouges, une histoire forte et réaliste, une histoire de mensonge, mais surtout un admirable portrait de femme.

 

Un petit village un peu paumé en Irlande, avec son unique pub. Un étranger originaire du Monténégro, Vladimir Dragan, qui s'installe comme guérisseur. Potions et herbes exotiques vont envahir le village. Fascination. Le barbu à manteau noir intrigue et va bientôt séduire Fidelma qui, mariée sans enfant, s'ennuie dans son couple. Une love story débute ainsi qu'une grossesse tant attendue. Mais tout cela va être stoppé, car sous l'attractif guérisseur-séducteur se cachait un loup, criminel de guerre serbe, recherché par toutes les polices pour génocide. Inculpé pour crimes de guerre et nettoyage ethnique, il sera emmené à La Haye afin d'y être jugé. Le moment pour se souvenir des 11 541 petites chaises rouges installées à Sarajevo en 2012 pour commémorer les vingt ans du siège et ses victimes.

 

Certes inspiré par la triste figure du criminel de guerre Radovan Karadzic, il ne s'agit pas d'un roman de guerre, mais d'un magnifique portrait d'une femme ordinaire, innocente, naïve dont la vie fut ruinée par cette courte histoire d'amour avec un des monstres du XXe siècle. Impossible pour elle de rester dans le village et même dans son pays ultra conservateur, elle se réfugie alors à Londres où elle se retrouve dans les marges, à survivre de petits jobs, tourmentée par sa honte et surtout sa culpabilité. Les questions surgissent... Faire confiance, se méfier, comment vivre avec l'autre, quel prix à payer quand on s'est trompé ? Avec une grande économie de moyen, Edna O'Brien décrit avec justesse cette déchéance jusqu'au moment où Fidelma se trouvera de nouveau devant le monstre lors du procès. A plus de quatre-vingt cinq ans, Edna O'Brien livre un des romans majeurs de 2016, un portrait de femme universel qui demeurera dans l'histoire de la littérature. Dans notre monde de plus en plus mortifère où Sarajevo se nomme aujourd'hui Alep, l'art et la littérature restent notre seule consolation, notre seule option de vie, de résistance contre les forces du mal. Lisez Les petites chaises rouges, lisez Edna O'Brien.

 

Dan29000

 

 

Les petites chaises rouges

The little red chairs

Edna O'Brien

Traduit de l'anglais (Irlande) par Aude de Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat

Sabine Wespieser éditeur

2016 / 376 p / 23 euros

 

 

Le site de l'éditeur

 

Revue de presse Les petites chaises rouges

 

 

 

Tag(s) : #lectures

Partager cet article

Repost 0