Ratonnades en banlieues : le grand silence des socialistes ultramarins

Publié le par dan29000

Ratonnades dans les banlieues : ces socialistes "ultramarins" qui se taisent

 

Ratonnades dans les banlieues : ces socialistes "ultramarins" qui se taisent
 
 
 

   Ils ont occupé ou ils occupent toutes et tous un poste au plus haut niveau de l'Etat français, que ce soit avec le grade de ministre ou celui de secrétaire d'état. Ils sont toutes et tous socialistes ou en tout cas ont accepté de figurer dans un gouvernement socialiste, en l'occurrence celui de François Hollande. Ils sont donc co-responsables de ce qui se passe dans les banlieues françaises lesquelles ont été laissées à l'abandon en dépit des belles promesses présidentielles et ministérielles.

   Dans les banlieues françaises, véritables "bantoustans", sont parqués Arabes, Africains et Antillais qui subissent, outre le chômage, le trafic de drogue et l'extrémisme religieux, la violence policière permanente. La violence policière au quotidien ! Avant THEO qui s'est vu enfoncer une matraque dans l'anus et qui doit désormais porter une poche, il y a eu Adama TRAORE, arrêté par la police et retrouvé mort sans autre forme d'explication. Avant THEO et Adama TRAORE, il y a eu ZEYNEB et BOUNA, un jeune Arabe et un jeune Africain qui, en fuyant une voiture de police qui les pourchassaient sans raison, ont été électrocutés après s'être réfugiés dans un transformateur électrique.

   Mais avant eux, depuis des décennies, Noirs et Arabes, surtout les plus jeunes d'entre eux, sont victimes d'une discrimination quasi-institutionnelle que ni Victorin LUREL, ex-ministre de l'Outremer ni PAU-LANGEVIN qui a occupé le même poste ni Hellène GEOFFROY actuelle ministre de la Ville ni Ericka BAREIGTS, ministre actuelle de l'Outremer, n'ont jamais dénoncé. Et pour cause ! Ils et elles sont solidaires du gouvernement socialiste français, champion du monde de l'hypocrisie. Le cas de Christiane TAUBIRA est le plus amusant : spécialiste des beaux discours remplis de citations, elle est chargée d'épater la galerie, sauf que ça ne change strictement rien à la vie du jeune Noir ou du jeune Arabe qui, chaque matin, en se rendant à l'école ou au travail, ou bien le week-end au stade ou au cinéma, se fait contrôler au faciès. Se fait harceler, insulter par des policiers qui n'ont aucune crainte de clamer leur allégeance au Front National. Alors, bien sûr, on la verra, TAUBIRA, si ce n'est déjà fait, "twitter" contre les dérapages policiers, mais dans le même temps, elle fera campagne avec le socialiste Benoît HAMON et retrouvera de toute évidence un strapontin ministériel si jamais ce dernier est élu président de la République. 

   Mesdames-messieurs, vous représentez qui vous voulez, MAIS SURTOUT PAS LA MARTINIQUE !...

 

 

SOURCE / MONTRAYKREYOL.ORG

Publié dans actualités

Commenter cet article