Chaffoteaux Ploufragan, une lutte originale en Bretagne

Publié le par dan29000

En juin dernier, le groupe italien Ariston (ATG) annonce la fermeture de la partie production du site de Tressignaux dans les Côtes d'Armor, non loin de Saint-Brieuc. Le plan social prévoit 204 suppressions de postes sur 250 ! Lors de son rachat en 2001, l'usine comptait 875 salariés. A Chaffoteaux l'on construit des chaudières et des chauffe-eau. Depuis une lutte de longue durée s'est engagée. Piquets de grève, site bloqué, production assurée mais pas de sortie de matériel ce qui permet de constituer un "trésor de guerre". Inspiré par les "Conti", les salariés demandent 100 000 euros. Les débrayages sont tournants et il y a peu, ils ont viré leur directeur d'usine.
Sachant que la lutte serait sans doute longue, la majorité a choisi de ne pas recourir à la violence, mais à l'originalité. Une première série de cartes postales, intitulée : Projets d'été : se faire licencier. Tirées à 13 000 exemplaires, ces photographies des salariés ont été distribuées et envoyées à la presse, aux élus, aux plombiers. En cette rentrée, c'est : Projets de rentrée : se faire licencier.
Second projet sympathique, un calendrier, idée venue à la fin du mois de juillet, avec que des hommes, volontaires et célibataires, car il s'agit de poser nu. Le calendrier devrait être disponible en septembre.
"Notre but c'est personne sans solution et sans ressources" déclare Martial Collet, le délégué FO.
Et pour voir leur blog, c'est ici :
http://soutien.chaffoteaux.over-blog.com/pages/projet_de_rentree_Se_faire_licencier-1682322.html                                                                              

Publié dans actualités

Commenter cet article