A nous la France, un essai réussi de Rokhaya Diallo

Publié le par dan29000

 

   a nous la france

 

 

 

 

 

 

Avant de vous parler de son essai, quelques mots pour cadrer Rokhaya Diallo dont notre site partage la totalité des combats. Cette éditorialiste et activiste est particulièrement engagée sur de nombreux terrains, aussi essentiels les uns que les autres. Que cela soit contre le racisme (lire son livre, "Racisme, mode d'emploi"), contre le sexisme, avec sa participation à l'association "Mix-cité", contre l'islamophobie. Elle fut aussi aux côtés d'ATTAC et participa à des actions de soutien à la Palestine... On pourrait allonger la liste avec son statut de chroniqueuse et animatrice pour Canal ou LCP ou Le Mouv. Mais elle est le plus souvent connue pour la création en 2007 de l'association "Les Indivisibles". Cette structure se battant pour que cesse enfin la partition de la nationalité française, en fonction de l'apparence physique ou la provenance géographique. Avec une très utile activité annuelle, depuis 2009, des fameux "Y'a bon Awards" ! Son association dénonçant aussi bien les nombreuses dérives de l'UMP que les difficultés du PS à comprendre les jeunes musulmans de France.

   Née à Paris, et ayant vécu longtemps à La Courneuve, elle fut présidente du Conseil local de la jeunesse, avant, plus tard d'être invitée par le gouvernement fédéral des Etats-Unis dans le cadre du programme "International visitor leadership", afin d'y étudier la "diversité", même si ce terme semble assez flou.

 

   Un livre qui tombe bien alors que la nouvelle assemblée nationale s'installe, et où les députés issus de la "diversité" sont une dizaine de plus, mais sans rompre avec les vieilles habitudes, d'un ensemble vieillissant et blanc où les femmes sont toujours ultra-minoritaires... Son essai tombe bien aussi après les fortes régressions du quinquennat de Sarkozy où le débat nauséabond sur l'identité nationale dura plus d'un an. Faut-il rappeler que depuis toujours la France est une mosaïque, et que les fameux Français de souche sont un mythe, hélas fortement enraciné.

 Idem pour cette notion, partagée entre la gauche, la droite et le centre, d'assimilation, en tant que "modèle républicain". Alors que nombre de pays pratiquent le multiculturalisme, bien plus favorable aux minorités.

 

 Quatre grandes parties dans ce livre, dont les titres sont assez explicites :

 

 La France n'est plus la France ? So what ?

 La France, pays des droits de l'homme (blanc)

 Assimilation républicaine versus multiculturalisme à l'américaine

 Comment inventer le rêve français ?

 

 Avec une courte conclusion : La France, c'est demain !

 

  Oui, demain, parce qu'aujourd'hui, le constat est accablant, de nos élus à nos élites, de nos médias à nos chefs d'entreprise, des contrôles au faciès en passant par la difficulté de trouver un job ou d'entrer dans une discothèque...

 

  Avec souvent, bon sens et érudition, Rokhaya Diallo nous rappelle quelques faits importants qui parlent :

  La Constitution montagnarde de juin 1793 accordait le droit de vote aux étrangers de plus de 21 ans, domiciliés en France depuis un an... Ou encore le rappel nécessaire, de la discrimination gravée dans nos lois, où les gens du voyage, citoyens français, doivent avoir sur eux en permanence, un carnet de circulation ! Avec à la clé, la belle citation de Flaubert que notre site avait publié en 2010, lors de la chasse aux migrants qui suivit le discours honteux de Sarkozy à Grenoble.

 

  Le livre fourmille ainsi d'exemples édifiants pour notre pays où Zemmour et Finkielkraut sont plus connus que Fanon et Césaire...Un livre qui sonne particulièrement juste, qui doit être lu afin que la France de demain assume ses couleurs multiples, ses cultures multiples, ses langues multiples, ses origines multiples, et qu'un jour prochain on oublie enfin la notion obsolète de "nos ancêtres les Gaulois"...

 

  Dans un pays vieillissant, l'ouverture des esprits et des frontières est une nécessité, c'est notre intérêt à tous, un tous ensemble, féminin, multicolore et jeune, si on veut en finir avec les ghettos qui s'installent lentement mais sûrement, malgré la secousse de 2005.

 

  Un livre en forme de bouffée d'oxygène, à respirer d'urgence dans une France gangrenée par le Front National et la xénophobie ambiante en Europe.


 

Dan29000

 

A nous la France

Rokhaya Diallo

Editions Michel Lafon

2012 / 224 p / 16,95 euros

 

Voir le site de l'éditeur

Voir le site des Indivisibles

Publié dans lectures

Commenter cet article