Alès : contre la barbarie de la corrida, et la mémoire courte du maire d'Alès

Publié le par dan29000

Affichage en 4 par 3 à Alès : le vrai visage de la barbarie ! Le maire d’Alès a la mémoire courte…

 

 


mise en ligne : 20 mars 2013

 

 

A partir du mercredi 20 mars 2013, et pendant trois semaines en mars et avril, le CRAC et ses huit sponsors [1] affichent un visuel très fort sur 20 panneaux de 4 mètres sur 3. Le message est triple :

 

  • montrer la réalité de la corrida : un taureau couvert de sang, torturé à mort pour le plaisir malsain de sadiques et de pervers ;
  • annoncer la triple manifestation unitaire des 11 et 12 mai 2013 à Alès. Désormais, il ne sera plus possible de torturer en toute tranquillité dans la capitale des Cévennes.
  • demander au maire d’Alès de respecter les 55% de citoyens de notre ville qui se disent prêts à voter pour l’abolition des corridas en cas de référendum (sondage Institut CSA pour le CRAC Europe en juillet 2012).

Max Roustan, maire d’Alès, précise dans le journal Alès Agglo de mars 2013 : « ces trois dernières années, la société Caltoros permettait aux enfants accompagnés d’assister gratuitement aux corridas. Cette pratique était critiquée par certains. La ville a donc souhaité y mettre fin ». C’est étonnant comme le maire d’Alès a la mémoire courte. Dans un courrier du 3 août 2009 (PDF), il nous annonçait déjà la fin de la gratuité pour les enfants, il confirmait même sa décision en nous envoyant en copie un rappel à l’ordre (PDF) au prestataire le 27 mai 2011. Pourquoi présenter cette décision tout fait positive comme une nouveauté ? Il est donc si difficile de reconnaître que les actions de sensibilisation du CRAC y seraient pour quelque chose ? Nous saluons également l’arrêt des subventions aux spectacles de mort et d’agonie. Nous le demandions depuis plus de 10 ans !

Notre site www.ales2013.com est passé devant le site de la mairie d’Alès dans de nombreux moteurs de recherche ! Notre objectif reste le même : 5000 manifestants à Alès les 11 et 12 mai prochain pour dire stop au massacre !

 

Pour le CRAC
Jean-Pierre Garrigues, président

 

[1Animaux en Péril, Fondation Bardot, Fondation 30 millions d’amis, SPA, One Voice, SNDA, FLAC et CAS international, soutenus par les 201 associations du collectif Non à la honte française ! sur http://www.patrimoine-corrida.fr/

 

 

 

SOURCE / ANTICORRIDA.COM

Publié dans actualités

Commenter cet article