Continuity IRA : la déclaration de Pâques 2010

Publié le par dan29000

Continuity IRA : Déclaration de Pâques 2010 

A l’occasion du 94è anniversaire du Soulèvement historique de la Pâques 1916, la Direction du Mouvement Républicain envoie ses saluts à tous ceux qui se rassemblent auprès des tombes des Républicains défunts de toutes les générations, et auprès des monuments érigés en leur honneur. 

Il a été constaté ces dernières années que la gouvernance serait déplacée de Westminster à Stormont. Toutefois, ce qui se maintiendra, c’est que la politique continuera d’être guidée depuis Londres. Depuis l’Accord de Saint Andrew, amendé par l’accord de Hillsborough, les « affaires de sécurité et de renseignement » dans les six contés occupés seront du ressort des services de sécurité du MI5, avec le RUC/PSNI en soutien. 

Or, le MI5 n’aura pas à répondre de ce qu’il fait devant les autorités instituées par la Gouvernance de Stormont pour ce qui concerne les affaires de sécurité, mais restera là pour briefer en secret ces autorités pour tout ce qu’il considère comme « approprié ». 

Il ne s’agit donc pas d’une restitution des pouvoirs judiciaires et policiers. Londres garde la haute main là-dessus. De leur côté, les jeunes républicains ont répondu au RUC/PSNI dans les rues de nombreuses localités dans la zone occupée. Nous apprécions leurs actions.

Dans les 26 comtés, le drapeau de l’occupation, L’Union Jack, est déployé en public de plus en plus fréquemment lors de festivals et à d’autres occasions. De même, des uniformes militaires britanniques sont arborés en public, bien que le port de ces vêtements fût répudié au sud de la frontière pendant des décennies après 1922. Tout ceci est une préparation pour la visite d’Etat de la Reine d’Angleterre aux 26 comtés. 

La tête couronnée qui prétend à la souveraineté sur l’Irlande n’a pas visité l’Irlande depuis un siècle entier. Il est essentiel qu’une telle visite soit contrée. Si tel n’est pas le cas, cela signifierait une acceptation de « son style et de son titre royal », en tant que « Reine d’Irlande du Nord » comme ils disent. En tant que Républicains, nous ne pouvons pas, nous ne devons pas, nous ne voulons pas tolérer une telle situation sans une protestation significative.

En ce jour de Pâques, nous réaffirmons notre soutien à la campagne « Shell to Sea » menée par ceux qui protestent contre l’exploitation des ressources naturelles irlandaises par une compagnie multinationale et contre les conséquences nuisibles pour les habitants des Ros Dumhach ( »Ros Doo-ach ») dans la zone Gaeltacht [zone à l'ouest de l'Irlande où la langue irlandaise est couramment parlée]. Nous saluons la position tenue contre les mercenaires des armées privées de sécurité par le pêcheur Pat O’Donnel, aujourd’hui emprisonné pour son opposition à l’oppression. 

Une fois encore, nous dénonçons la qualification de « traîtres » portée à l’encontre des fidèles Républicains par une personne qui avait promis en 1986 que la guerre de libération nationale se se finirait « jamais, jamais, jamais » avant que la liberté de l’Irlande ne soit obtenue [il s'agit de Martin McGuiness]. A cette occasion, il jura que jamais ni lui ni ses associés n’iraient à Westminster ou à Stormont. 

Aujourd’hui, ils administrent la domination britannique depuis Stormont. Ils possèdent des bureaux à Westminster et reçoivent annuellement du gouvernement britannique des centaines de milliers de livres sterling. D’autres ont récemment suivi leur exemple, et ont détruit, pour le compte du gouvernement britannique, les armes et les munitions qui leur avaient été données pour l’indépendance de l’Irlande. 

D’autre part, nous remarquons que les Volontaires de la Continuity IRA poursuivent la résistance contre les forces britanniques d’occupation, que les membres du Republican Sinn Fein travaillent inlassablement pour l’unité nationale et l’indépendance, et que les prisonniers Républicains du Nord et du Sud adoptent une attitude de défi face à leurs geôliers. La lutte continue.

Les Républicains se s’abandonnent pas à la consternation devant les menaces de répression accrue qui coulent depuis les sources gouvernementales des 26 comtés. Comme par le passé, ils se tiendront droit et leur feront face résolument. Semaine après semaine, la presse à scandale cherche par ses mensonges et ses inventions à jeter de la confusion dans les rangs, au sujet de la position Républicaine. Ceux qui sont fidèles donnent leur loyauté à la République de toute l’Irlande sous une seule autorité. Cette position a été soutenue encore et toujours comme étant la seule base sur la quelle nous avançons. 

Nous envoyons nos saluts à nos prisonniers de Maghabery, dans le comté d’Antrim, et à ceux de la prison de Portlaoise. Leur attitude jour après jour est un exemple pour nous tous. Nous assurons une fois encore que nous soutiendrons leurs exigences et que nous soutiendrons les leurs pendant toute la période d’incarcération. 

Chers amis, le compte à rebours en direction de 2016, le centenaire du soulèvement crucial de Pâques, a commencé. Plus que cinq Pâques à passer et le Grand Jour sera là devant nous. Nous devons commencer les préparatifs dès maintenant pour que cette occasion ne nous soit pas dérobée par ceux qui ont ignoré la cérémonie de Pâques depuis son cinquantième anniversaire, en 1966.

Alors avancez, loyaux et sincères, et ralliez la jeune génération à la Cause impérissable qui, en 1916, ouvrit un siècle de lutte anti-coloniale et anti-impérialiste pour le plus grand bien de toute l’Humanité!

An Phoblacht Abú! 

Source: Libération Irlande


Publié dans actualités

Commenter cet article