Dailymotion / Licenciements et fonds souverains de Sarkozy

Publié le par dan29000

Le fonds souverain créé par  Sarkozy investissait surtout dans l'industrie. Changement d'orientation,  il va investir 7,5 millions d'euros dans Dailymotion. Après avoir réduit ses effectifs, le site affirme qu'il est rentable. Son PDG explique ce que l'arrivée de l'Etat va changer, et il annonce  des services payants.
Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) va apporter 7,5 millions d'euros à Dailymotion. Un investissement réalisé dans le cadre d'une augmentation de capital totale de 17 millions d'euros. Le reste provenant des actionnaires historiques du site : les fonds Advent Venture Partners, AGF Private Equity, Atlas Venture et Partech International.
Le FSI, « c'est une arme anti-crise », avait expliqué Nicolas Sarkozy. Le chef de l'Etat voulait que la France dispose elle aussi de son fonds souverain, comme Abu Dhabi. Le FSI avait, lui, un rôle surtout défensif : soutenir des PME en difficultés, notamment dans l'industrie. Pourquoi s'intéresse-t-il désormais à un des piliers du web français ? 

Dailymotion est rentable, et comme toute entreprise capitaliste moderne, quand c'est rentable, il faut que cela devienne encore plus rentable d'où un plan d'économies engagé cet étè avec à la clé  la suppression de  20 postes sur un total de 120.
Son PDG est clair sur le sujet, c'est le capitalisme décomplexé :

« Nous avons ajusté nos coûts face à la crise et à l'évolution du marché. Nous avons atteint l'équilibre et l'objectif est d'être rentable sur l'ensemble de l'année 2010. Nous avons atteint une certaine masse critique qui permet de générer de plus en plus de revenus. Plus vous grossissez, plus vos coûts unitaires baissent. Chaque année, on divise par deux les coûts de diffusion et d'exploitation. »
Les 17 millions d'euros levés auprès du FSI et des actionnaires historiques vont notamment financer le développement à l'étranger. Objectif les USA où quelques personnes travaillent déjà.
 Le lancement de services payants se rapproche, normal, quand une entreprise rentable commence par virer des salariés, ensuite elle ne peut que faire payer ce qui était gratuit avant.
Une belle cohérence.
Une offre payante de vidéo à la demande, en streaming.
La fourniture de « web TV clé en main » à des entreprises ou des universités;
Le FSI disposera d'un siège au conseil d'administration et aura donc son mot à dire.
Mais bien entendu il ne pèsera pas sur la ligne éditoriale ! 
C'est beau comme du Fillon quand il  parle de l'ouverture de la Poste et de son ouverture du capital....
Dailymotion se moque de qui ?

Publié dans écrans

Commenter cet article