Douarnenez : festival de cinéma, Afrique du sud, Fanon, Lumumba...

Publié le par dan29000

 

 

festival douarnLe prochain festival de cinéma de Douarnenez, du 19 au 27 août 2011


Nous partirons ensemble pour un voyage à travers l'Afrique(s) du Sud !

L'Afrique reste une région très peu explorée par le Festival de cinéma de Douarnenez. 2011 sera la première immersion dans l'Afrique Sub-saharienne, dans sa partie Australe.

Si nous connaissons en partie l'Histoire coloniale du pays, fortement marquée par l'apartheid et les mouvements de résistance et de lutte pour l'égalité des droits, nous entendons également souvent l'Afrique du Sud citée aujourd’hui comme la puissance africaine, quelques fois modèle. Mais...
Il y a cent raisons conséquentes pour l'inviter à Douarnenez : qu’il s’agisse des cinématographies (peu connues, produites et réalisées en Afrique du Sud, en France, en Grande-Bretagne, au Canada, en Allemagne, aux Pays-Bas...) dont celles traitant des peuples sud-africains -l'Afrique du Sud est riche de quelques quarante familles humaines qui y vivent et la composent, dessinant un patchwork d'une trentaine de langues !-, ou des expressions actuelles par l’image des jeunes générations qui n’ont pas vécu les heures sombres de l’histoire, qu’il s’agisse des diasporas du Continent qui viennent y chercher des issues ou des politiques mises en place, dont toutes les initiatives de transformations du pays : bref, une immersion dans le passé, le présent et les futurs espérés.
Le 34ème festival de Douarnenez, dans sa fin de la terre d’Europe, va s’atteler à explorer ces questions, les remettre en cause, se faire l’écho d’un pays-continent, lui aussi à la fin de la terre d’Afrique. Deux Finistères.
Cinéastes, auteurs, militants, critiques, universitaires et chercheurs, acteurs de réflexions, d’initiatives, de mobilisations, figures emblématiques, associations engagées, viendront mettre en partage et questionner ce que nous savons et ce que nous ignorons, ici et là bas, d’une partie des humains de notre monde en marche : qu’ils soient Zoulous ou Xhosas, Pedis ou Métis du Cap, Tswanas ou Afrikaners, Portugais ou Britanniques, Tsongas ou Swazis, Tamouls ou Vendas, Pondos ou Ndébélés et Tembus, etc.
Le cinéma sera le cœur de 2011, avec, au côté de réalisateurs et d'écrivains, des photographes et des plasticiens d’Afrique du Sud.

Douarnenez Film Festival, 19 - 27 August 2011

Let's travel together to South Africa

Africa remains a relatively unknown region in the scope of the Douarnenez Film Festival. 2011 will be our first immersion in Sub-Saharan Africa, notably in its austral area. South Africa is known as a country carrying a strong colonial history marked by the apartheid policy as well as by the Afrikaner Resistance Movement and the struggle for equal rights. Yet, South Africa has also frequently been referred to as the African power sometimes seen as a model.

Hence the embodiment of a mixing of cultures exceeding our expectations and which legitimates the presence of South Africa at Douarnenez.

You will be introduced with unknown past cinematographies like those produced and directed in South Africa, France, Great Britain, Canada, Germany, Netherland, and so on and so forth. You will discover current expressions conveyed by the image of young generations. Despite diasporas or initiatives to change the country, the festival suggests an immersion into a past, a present and a hopeful future-to-be.

Film-makers, writers, activists, film critics, academics, researchers, commentators, mobilizing people, figureheads and committed associations will come to share and question what we know and what we don't. These issues will have to do with a part of the human beings forming our actual world, namely the Zulus, Xhosas, Pedis, Cape coloureds, Tswanas, Afrikaners, Portuguese, British, Tsongas, Swazis, Tamils, Vendas, Pondos, Ndebeles, Tembus, and so on.

Cinema will be at the heart of the festival this year.

 

Enor da Frantz Fanon ha Patrice Lumumba / Hommage à Frantz Fanon et Patrice Lumumba

Frantz Fanon

Frantz Fanon est, né en 1925 à Fort-de-France décédé le 6 décembre 1961.Psychiatre, philosophe, tiers-mondiste, anticolonialiste, écrivain, algérien. Sa pensée est l’une des plus importantes du XXème siècle. (Photo à droite)

Patrice Lumumba

Patrice Lumumba, né en 1925 à Onalua, Congo belge, est assassiné le 17 janvier 1961 au Katanga. Il est le premier Premier ministre de la République démocratique du Congo de juin à septembre 1960. Héros national et figure emblématique mondiale. ». Il a en effet été assassiné par des responsables de l'État du Katanga avec l'assentiment de la sureté de l'État belge, puissance coloniale du Congo. (Photo à gauche)

Autour de Fanon et Lumumba, le festival proposera plusieurs films et rencontres sur le Printemps Arabe : Algérie, Tunisie, Egypte, Libye, Syrie...

 

Tarifs 2011

  • La séance plein tarif : 6 €
  • La séance, adhérent Festival ou Toile d’essai, tarif chômeur, agents CMCAS : 4,50 €
  • La séance enfant moins de 12 ans : 4 €
  • La carte 5 séances, non nominative : 25 €
  • La carte permanente (y compris entrée au concert) : 70 €
  • Le concert de clôture du 28 août : 10 €
  • Les expos : participation libre
  • Stage littérature : 35 € ou 25 € sans le repas du midi
  • Affiche 50 x 70 (200 g) : 5 €
  • L’indispensable catalogue (80 pages), avec les contributions des invités et tout sur les films, les débats, les animations : 7 €
  • Grille horaire définitive des films à partir du 1er août sur www.festival-douarnenez.com

Pensez à réserver assez tôt un hébergement. Contacts Office de tourisme :
tél : 02 98 92 13 35 - Email : info@tourisme-douarnenez.com - Site web : www.douarnenez-tourisme.com

Se rendre à Douarnenez

Par TVG

Gare de Quimper (à 20 minutes de Douarnenez en taxi).
4 heures de trajet au départ de Paris Montparnasse, 2 heures de Rennes.

Par avion

Vols réguliers au départ de Paris Orly et CDG.
Aéroport de Quimper-Pluguffan à 20 k
Source : festival-douarnenez.com

Publié dans écrans

Commenter cet article