Nantes : Journée internationale de dénonciation publique des violences d'Etat

Publié le par dan29000

[NANTES] Journée internationale de dénonciation publique des violences d’État

Grande marche festive – apporte de quoi festoyer

 


Objectif : Alerter la population quant à la réalité de la violence d’Etat. Adresser nos revendications aux lieux du pouvoir (préfectures, tribunaux, mairies, Matignon, Elysée…).

Expulsions et destructions de nos habitations, interdictions de circuler, contrôles, perquisitions, fouilles, menaces, intimidations, plus d’une centaine d’arrestations et d’innombrables gardes à vues illégales, usage systématique et abusif de matraques, gazs lacrymogènes, flashballs et grenades assourdissantes, au moins 120 blesséEs, 10 procès, 2 camarades en prison.

Motif de cette répression ? Opposition à un projet d’inutilité publique et son monde.

Nous avons le droit de ne pas garder le silence.

 

Toutes les violences subies par les opposantEs au projet d’Ayrault-port seront dénoncées sur la place publique

Samedi 26 Janvier – 15H
Place de la Petite Hollande

affichegadnv26janvierfestizad085b0.jpg

Guide de survie en garde à vue / musée des armes de la répression / expos pĥotos de la répression témoignages des gardéEs à vues / chant des camarades incarcérés / projections copwatching / théâtre de l’opprimé / autres formes de témoignages…

Dénonçons la répression d’État et n’ayons plus peur d’exprimer nos idées en public, n’ayons plus peur de désobéir à un État qui emploie des méthodes illégitimes, n’ayons plus peur de dire NON À L’AÉROPORT ET SON MONDE

 

 

 

 

SOURCE / NANTES révoltée

Publié dans environnement

Commenter cet article