Notre Dame des Landes : résistance à l'aéroport, un chantier collectif

Publié le par dan29000

 

Ils expulsent … On s’installe! Invitation à un chantier collectif et festif, sur la ZAD, du 1er au 9 octobre.

 

En juillet 2011 a eu lieu, sur la ZAD, un village autogéré contre le G8 et le G20. A la fois en dehors de l’urgence des sommets internationaux et sur un territoire en lutte, il a suscité des rencontres et des projets collectifs qui aujourd’hui se concrétisent.

Nous avons voulu continuer cette convergence entre luttes globales contre l’Etat et le capital, et luttes locales contre les grands projets grisâtres d’aménagements du territoire et des modes de vies.
Pour amplifier la résistance contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, nous nous installons sur le long terme!

L’opposition au projet d’aéroport a choisi, depuis 25 ans, des formes de lutte social-démocrates, principalement axées sur la négociation, les recours juridiques et le compromis. Nous en avons constaté les impasses. Les décideurs sont sourds, les politiciens englués dans des jeux de pouvoir et au service de multinationales comme Vinci. Le projet avance, se concrétise et la répression policière l’accompagne en se radicalisant. Depuis 2008, une vague d’occupation a intensifié le mouvement. Il ne s’agit plus seulement de contester la destruction de la ZAD : il est temps de de s »y installer, de la défendre et de  s’y organiser !

De la Zone à Défendre à la Zone d’Autonomie Définitive.

Combien de terres sont bétonnées chaque année ? Et combien sommes-nous démunis car sans terre?

Pour nous, cette opposition à l’aéroport s’inscrit dans une résistance globale contre l’urbanisation et le mode de vie consumériste qu’elle implique. Mais c’est surtout un combat nécessaire pour préserver notre environnement,  retrouver notre autonomie, nous nourrir et nous organiser en dehors du carcan de l’Etat et du marché… Ainsi, nous cherchons à redéfinir la fonction et le sens du travail,  à développer des échanges non-marchands, l’entraide et le partage de savoirs.

Un vieux proverbe indien dit  » Quand l’Homme aura coupé le dernier arbre, mangé le dernier poisson et bu la dernière goutte d’eau, il comprendra que l’argent ne se mange pas ». Nous ne voulons pas en arriver là.

Résister c’est aussi créer, au béton nous préférons la vie!

Ils expulsent … On s’installe!

Cette vague d’expulsion n’est pas une fin mais l’occasion de montrer notre détermination à nous implanter dans ce territoire pour y vivre et le faire vivre.

A la veille de ces expulsions, nous construisons un nouveau lieu d’accueil et de vie collective, mêlant occupation forestière et installation paysanne, qui se nomme le Farouezt .

Nous projetons l’installation d’une cabane collective et d’une bergerie / chêvrerie. Cette installation paysanne est un moyen pour lutter et pour tendre vers notre autonomie alimentaire. Résister, c’est dans un même geste : défendre la ZAD contre l’avancée des chantiers, combattre l’aéroport et son monde, expérimenter de nouveaux modes de vie en dehors de la société de consommation et du salariat. Tandis que Vinci met sous vitrine la vie rurale en créant une AMAP et un éco musée au sein d’une zone bétonnée, à ce spectacle caricaturale nous préférons la pratique quotidienne et autonome.

Vivre libre ou mourir

Venez !!! , nous aimerions beaucoup vous rencontrer. Pour nous aider dans cette démarche de défense et de valorisation de la terre, nous vous invitons à participer à un chantier collectif du 1er au 9 octobre.
Ce sera l’occasion de bricoler ensemble, de transmettre nos savoirs-faire, de débattre de l’histoire et des perspective de la lutte.

De grandes tablées de rires et de chants
« Des sourires à mettre les pavés à hauteur d’un empire » (Léo Ferré)

Ami-e-s pas encore rencontré-e-s, contactez nous à farouezt@riseup.net
ou au numéros 06 65 01 71 50 / 06 77 34 34 23.

Débats,
Projections,
Soirée concerts,
Et plus si imprévisible…

PS: Ci-joint la liste de matériel que nous recherchons, n’hésitez pas ! (bientôt diffusée sur le blog du collectif)

A bientôt très vite!

Le collectif de lutte contre l’aéroport de NDDL participe à la préparation de ce chantier collectif et soutient activement les camarades de la ZAD qui s’inscrivent dans ce projet d’installation paysanne.

Venez nombreux/ses participer à la reconquête des terres de Notre Dame des Landes que Vinci et les politiciens mégalos souhaitent voir bétonner !

Le texte d’appel en version PDF :

Invitation chantier Farwest

Un tract suivra bientôt.

Un documentaire vidéo sur la ZAD

Venu-e-s sur la ZAD à la suite du village autogéré de juillet 2011, des militant-e-s de spirit of squatters qui réalisent des reportages sur des squats et lieux d’alternatives un peu partout en Europe ont consacré un de leur doc à la ZAD et à la lutte contre l’aéroport de NDDL

Composé de belles images de ce territoire à défendre et d’une interview d’une occupante de la ZAD (précision : qui n’exprime d’ailleurs qu’ point de vue personnel sur la ZAD et non un point de vue collectif), ce doc est à visionner pour mieux comprendre la lutte que mène les occupant-e-s de la ZAD contre l’aéroport de NDDL.

 

 

 

 

Publié dans environnement

Commenter cet article