Paris / Abolir les armes nucléaires, jeûne, yourtes et actions

Publié le par dan29000

Réseau sortir du nucléaire
Jeûne-action pour l’abolition des armes nucléaires du 27 avril au 7 mai à Paris
Pour l’abolition des armes nucléaires : Une Convention d’élimination
Cette action sur Paris est faite à l’initiative de la Maison de vigilance de Taverny en partenariat avec le Réseau Sortir du nucléaire, le collectif Armes nucléaires STOP et la Mairie du 2ème arrondissement de Paris. Elle est proposée à toutes les organisations de la campagne ICAN-France/Désarmement nucléaire.


Contexte

La Conférence d’examen du Traité de non-prolifération (TNP) se tient à New York en mai 2010. La communauté internationale se dit prête à engager un processus de désarmement nucléaire après les déclarations de Barack Obama. Seule la France se dit opposée à participer à un tel processus. L’Assemblée générale des Nations Unies a voté le principe d’une Convention d’élimination en 2007, le Parlement de l’Union européenne en a émis la recommandation en avril 2009, de nombreuses commissions et personnalités en soulignent l’urgence, mais les pays dotés de l’arme nucléaire y sont tous opposés... à l’exception de la Chine. Le sujet du désarmement nucléaire est bien d’actualité mais, paradoxalement, les décisions qui pourraient le mettre en œuvre sont loin d’être prises.


250 Français seront présents à l’ONU à New-York lors de l’ouverture de la Conférence du TNP, le 3 mai 2010.

Objectif

Ce "jeûne-action" a pour objectif de faire pression sur les décideurs politiques français par les médias et l’opinion publique pour que la France annonce sa décision d’accepter le principe d’une Convention d’élimination des armes nucléaire lors de la tenue de la Conférence d’examen du TNP.


Lieu d’hébergement : yourtes, cour de la mairie du 2ème arrondissement de Paris, 24 rue de la Banque

Programme (en cours de réalisation)

Lundi 26 avril, 19:30 : mairie du 2ème, conférence grand public avec le Général Bernard Norlain, membre de Global Zéro, signataire de l’appel au désarmement nucléaire avec Michel Rocard, Alain Juppé et Alain Richard
Mardi 27 avril : début du jeûne sous les yourtes de la cour de la mairie. Réception de personnalités. Sont attendus (sous réserve) : José Bové, eurodéputé, Yves Cochet, député, Michèle Demessine, sénatrice, Hélène Luc, sénatrice honoraire, Jacques Muller, sénateur, Marc Stenger, évêque de Troyes, Christiane Taubira, députée.
Jeudi 29 avril : demande d’entrevue à l’Hôtel de ville de Paris des jeûneurs et de leurs soutiens
Vendredi 30 avril : présence devant la Base de la force nucléaire aéroportée de Taverny
Samedi 1er mai : participation à la manifestation du 1er mai avec animation de marionnette géante
Dimanche 2 mai : table-ronde grand public, mairie du 2ème arrondissement, 18:30-21:30 : les grandes religions face au désarmement nucléaire. Avec (sous réserve) Monseigneur Marc Stenger, président de Pax Christi France, le recteur de la Mosquée de Paris, le grand Rabin de France, un représentant de l’Union Bouddhiste de France.
Lundi 3 mai : Fontaine Saint Michel : cérémonie de la Flamme de l’abolition des armes nucléaires pour l’ouverture de la Conférence d’examen du TNP
Mardi 4 mai : duplex avec New-York : les événements lors du début de la Conférence du TNP
Mercredi 5 mai : Projection du film « La Bombe » : 19:00, sous la yourte, mairie du 2ème
Vendredi 7 mai : demande d’entrevue au Ministère de la Défense et présence devant le Ministère de la Défense comme le fait la Maison de vigilance une fois par mois pour demander l’abolition des armes nucléaires. Repas de rupture du jeûne à 14:00 à la mairie du 2ème.


Tous les jours : présence devant la Fontaine Saint Michel pour l’abolition des armes nucléaires, de 14:00 à 18:00


Les organisations de ICAN-France sont appelées à s’associer à ces activités ou à proposer des compléments afin de donner la plus grande ampleur possible en France au soutien des français présents à l’ONU lors de la Conférence d’examen du TNP.


Du 27 avril au 7 mai soutenez le jeûne pour l’abolition des armes nucléaires en organisant un événement sur votre commune. Des documents d’informations et une banderole (en fonction des stocks disponibles) pourront être mis à votre disposition. À l’occasion de la conférence sur le TNP nous devons dénoncer entre autres la politique française en la matière. Le gouvernement passe outre le droit international en développant les missiles M51 (à tête nucléaire). Il est temps d’agir contre le nucléaire militaire pour lequel de forts risques de prolifération se profilent à l’horizon des prochains mois (tout comme le civil). Ne baissons pas les bras, ce n’est pas le moment.



Publié dans actualités

Commenter cet article