Paris, BPI : rejet du projet d'établissement de Patrick Bazin par les personnels

Publié le par dan29000

BPI : les personnels rejettent très majoritairement le projet d’établissement proposé par Patrick Bazin

Les organisations syndicales de la Bibliothèque publique d’information (BPI) ont organisé une consultation des collègues sur le projet d’établissement proposé par leur directeur, Patrick Bazin. Elles dénonçaient notamment sa méthodologie défaillante privilégiant une réorganisation de l’organigramme en l’absence de toute programmation budgétaire. Sur le fond, elles soulignaient que ce projet se caractérise essentiellement par une réduction des collections et des espaces de travail.

A la question suivante : « avez-vous confiance dans ce projet pour faire émerger une bibliothèque améliorée » 71% (soit 111 collègues) répondent non (lire les résultats détaillés de l’enquête).

 

 

bpi

C’est un directeur désormais massivement désavoué qui préside aux destinées de la BPI

Dans une réponse surprenante, Patrick Bazin prend acte de ce rejet et donne une interprétation fort surprenante des statistiques produites par les syndicats en considérant les collègues n’ayant pas participé au scrutin comme ses soutiens.

Les syndicats lui répondent que : « les résultats de la consultation du personnel – que vous contestez – sont significatifs d’une défiance qu’il faut prendre en compte pour continuer. Nous sommes d’accord avec vous lorsque vous dites qu’il faut avoir des projets, nous constatons cependant que vous commencez par l’organigramme, comme si l’essentiel était de dissoudre l’organisation actuelle avant de rendre les objectifs réalisables.  » (lire la réponse des syndicats).

Suite à la réponse de Patrick Bazin, l’intersyndicale a été reçue par le Ministère de la Culture pour demander, dans un premier temps, un moratoire sur la mise en place de la réorganisation des services de l’établissement.

 

=============================================

 

Réponse de l’intersyndicale

Monsieur le directeur,

 

Nous ne polémiquerons pas sur les chiffres : ils sont à la disposition de tous.

Nous constatons tout de même que vous prenez en compte les non exprimés en considérant qu'ils vous sont favorables. 

Nous ne nous permettons pas, quant à nous, d'imaginer comment les personnes n'ayant pas pris part à la consultation se seraient exprimées.

Ce qui ressort de cette consultation c’est que les collègues s’en sont très majoritairement saisis parce que les modalités de la préparation du projet (groupe de travail, réunions générales, coupure de l’accès tous utilisateurs sur lotus) ne leur avait pas permis de s'exprimer jusqu’ici de façon satisfaisante.

Il n’est pas raisonnable après avoir organisé la non prise en compte des réserves ou des objections dans le processus de réflexion et de décision que vous avez mis en place, après n’avoir tenu aucun cas des critiques émises dans les instances paritaires, de nous proposer maintenant de défiler individuellement dans votre bureau.

Comme vous ne l'ignorez pas, les syndicats ont été créés justement pour porter les revendications des personnels avec des protections particulières afin de ne pas exposer les personnes de façon excessive. Notre démocratie représentative repose sur ce système de représentation. Ce message ne vise évidemment pas à empêcher tout dialogue direct entre le personnel et la Direction, mais bien à vous faire entendre qu'il ne serait pas raisonnable de votre part de ne pas comprendre que les représentants du personnel portent les revendications de ce même personnel, et de les ignorer au prétexte que les gens, un par un, ne vous tiennent pas le même langage.

 

Les résultats de la consultation du personnel - que vous contestez - sont significatifs d'une défiance qu'il faut prendre en compte pour continuer. Nous sommes d'accord avec vous lorsque vous dites qu'il faut avoir des projets, nous constatons cependant que vous commencez par l'organigramme, comme si l'essentiel était de dissoudre l'organisation actuelle avant de rendre les objectifs réalisables.

Quelles sont donc les perspectives en matière d'espaces, de budget, de personnel - n'y a t'il pas d'outils pour cela : SPSI (schéma prévisionnel de stratégie immobilière), contrat de performance, budget triennal ? et une véritable discussion s'engagera sur l'objectif que nous espérons commun : la défense de la Bibliothèque publique d'information, une institution qui, telle qu'elle est et telle qu'elle a évolué, donne tout de même bien des motifs de fierté aux tutelles comme à son personnel, et bien des satisfactions aux lecteurs (qu'on a guère consulté sur leur perception du futur projet).

Nous sommes pour le changement, sans ambiguïté, encore faut-il que ce changement soit une plus-value - et ce d'abord pour le public que nous avons l'honneur de servir.

Sur le fonds, l’Intersyndicale de la Bpi a demandé un rendez-vous à la tutelle de l’établissement qui nous recevra mardi prochain.

 

Il semble en effet difficilement compatible avec la nécessaire prudence d’un opérateur public comme la Bpi de faire un projet : 

Sans moyens: aucun budget n'existe encore pour ce projet et ce dans le contexte de restrictions budgétaires annoncé par le porte parole du gouvernement. Nous n'avons à ce titre jamais été destinataire d'un quelconque document attestant de la réalité de crédits soutenant ce projet d'établissement.  Avec des effectifs en personnel qui connaissent une érosion sans précédent du fait de l’effet cumulé de la RGPP et du plafond d’emplois du Ministère de la Culture : 244 agents permanents ainsi la Bpi enregistre 15 départs au titre de l'année 2011 que 3, voire 4 arrivées ne sauraient compenser.

Avec des espaces dévolus à la Bpi qui vont en s'amenuisant : là encore notre demande de disposer duschéma prévisionnel de stratégie immobilièren'a pas été satisfaite.

Avec si peu de confiance de la part des personnels dans une amélioration de la bibliothèque à travers ce projet.

L'intersyndicale de la Bpi vous demande de reculer la date du présent CTP, pour, après avoir été reçue par la tutelle de l'établissement, pouvoir relayer les demandes des agents de la Bpi suite aux réponses fournies  par les tutelles

 

 

Pour l'Intersyndicale

 

 

Source : Bibliothèques en luttes (FSU)

Publié dans actualités

Commenter cet article