Penser critique, 47 films-entretiens de Thomas Lacoste, en 9 DVD

Publié le par dan29000

 

PENSER 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir constaté, il y a déjà quelques années, la fin des idéologies, à ne pas confondre avec la fin de l'histoire, il est aujourd'hui essentiel de développer de nouvelles manières de penser, penser le monde et se penser soi. Face aux tenants de TINA (There is no alternative) qui dominent les sphères économiques mais aussi les sphères intellectuelles et médiatiques, il devient urgent de prendre le temps, un temps long, afin de se décaler, et de se dégager des rapports marchands dominants.


 Ainsi que l'indique le sous-titre de ce coffret de neuf DVD, il s'agit bien de survie. Alors que, sauf en de rares exceptions, les médias de masse nous tirent quotidiennement vers le bas, il est plus que nécessaire de s'extraire des torpeurs des images-spectacle qu'avait analysé Guy Debord. Une belle occasion nous est donnée avec ce coffret où l'on peut à loisir, à notre rythme, sur plusieurs semaines ou plusieurs mois, écouter, et parfois on a envie de dire, savourer quelques philosophes, magistrats, historiens, psychiatres, économistes ou chercheurs.


 Quatre grands thèmes sont proposés.


 D'abord le travail, le travail et la crise actuelle, et donc les luttes sociales qui vont avec. Difficile alors de ne pas songer à Robert Castel, ou Christophe Dejours qui avait marqué l'actualité il y a quelques années avec son pertinent "Souffrances en France" devenu une référence. Mais aussi Charles Piaget, l'homme de Lip, ou le célèbre magistrat-résistant, Renaud Van Ruymbeke qui intervient sur la corruption et la criminalité économique et financière. Celle dont on nous parle singulièrement moins que la criminalité dans les "quartiers". Quand on aura ajouté Luc Boltanski et Etienne Balibar sur l'ébranlement 68, on comprendra que les trois premiers DVD donnent bien le ton, et surtout le niveau.

 

 Nous n'allons pas faire ici un inventaire à la Prévert, et d'ailleurs nous vous proposons le détail de chaque DVD en fin d'article.

 

 Précisons donc simplement que trois autres thèmes existent. L'enseignement et la recherche, des hommes et des frontières et enfin Justice et libertés, peut-être le plus passionnant avec Jean-Pierre Dubois, Robert Badinter, Balibar et Van Ruymbeke. Passionnant car ces deux derniers DVD cadrent parfaitement l'importance de la venue il y a quelques années du Syndicat de la magistrature, avec son histoire, son rôle, son bilan. Un syndicat qui a fait bouger les lignes et qui d'ailleurs continue.

 

 Cet impressionnant travail est signé Thomas Lacoste, fondateur de La bande passante, un réseau international de pensées critiques et de pratiques alternatives. Ce cinéaste engagé a par ailleurs réalisé "Les mauvais jours finiront, 40 ans de justice en France" et "Une peine infinie". Depuis deux décennies, il œuvre à l'indispensable mise en relation des différentes disciplines et écoles de pensée critique à travers le monde.

 

 Face au renouveau des nationalismes et à la montée des courants d'extrême droite dans toute l'Europe, des résistances nouvelles se font jour. Nous somme ici clairement dans un cinéma de résistance à l'air vicié du temps.

 

 "Le cinéma est une pensée qui prend forme tout autant qu'une forme qui permet de penser."

  Jean-Luc Godard

 

 En conclusion, un coffret exigeant, qui se découvre peu à peu, regorgeant de surprises et qui a le grand mérite de nous faire réfléchir sur notre monde. Un grand geste de résistance contre la pensée dominante, contre le fatalisme ambiant, un bel esprit d'ouverture, une pensée en mouvement qui ne peut qu'inciter à la réflexion puis à l'action.

 

 

Dan29000

 

 

Penser critique

Kit de survie éthique et politique pour situations de crise(s)

47 films-entretiens de Thomas Lacoste

+ un livret de 40 pages

Editions Montparnasse / La bande passante

2012 / 9 DVD / 24 heures / 50 euros

 

Voir le site des Editions Montparnasse

 

 

 

 

 

 

==================================================== 

 

Composition des 9 DVD

 

 

►Travail, crise et luttes sociales

 

DVD 1 :

 

Christophe Dejours 

-Penser le travail, une urgence politique (2007) – 44’,

-La Centralité du travail (2007) – 10’

« La production transforme les producteurs »

« Peu de gens sont capables de tenir leur identité sans le travail »

« Quand on est privé du droit du travail, on ressent la haine, le mépris »

-Patrice de Charrette, Le Droit du travail (2009) – 37’

-Robert Castel

-La Société du précariat (2007) – 27’

-La Question sociale (2007) – 17’

« CDI : 60% mais en terme de flux, des gens qui rentrent sur le marché c’est 75% de CDD »

« L’instabilité aurait remplacé la stabilité comme régime dominant »

« Il y a une part d’irréversibilité dans cette flexibilité mais peut-on imaginer de nouveaux droits ? Une sécurité sociale professionnelle et donner un statut au travailleur mobile ? »

 

Compléments DVD 1:

- Patrice de Charrette, « L’affaire de Charette » et Le Syndicat de la magistrature face à « l’affaire » – 9’

 

DVD 2 :

 

-Luc Boltanski, Mettre en cause (2010) – 105’

-Renaud Van Ruymbeke, Corruption et criminalité économique et financière (2009) – 46’

 

«La vraie délinquance financière elle s’est adaptée et que les juges ne comptent pas sur le pouvoir politique pour les aider. Au contraire, le politique peut déstabiliser les juges, les discréditer, voire les récupérer. »

 

Complément DVD 2:

-Charles Piaget, La Lutte pour des droits nouveaux dans les entreprises – 6’

 

DVD 3 :

 

-Etienne Balibar, L'ébranlement 68 (2009) – 74’

« Un processus révolutionnaire ? »

« Un ébranlement formidable des rapports hiérarchiques à l’intérieur de tous les systèmes disciplinaires »

-Charles Piaget, Lip, une école de la lutte (2009) – 131’

 

►Enseignement et recherche

 

DVD 4 :

 

-Collectif, Universités, le grand soir (2007) – 68’

-Bernard Lahire, Pour un enseignement des sciences sociales dès l’école primaire (2007) – 16’

-Bertrand Ogilvie, Lutter contre l'exclusion scolaire (2007) – 33’

« La France a besoin d’investir plus d’argent dans l’enseignement et la recherche. »

« L’école est la seule institution, elle a le monopole, de cette charge qui consiste à produire de l’identité nationale. (...) Donc l’école est une institution politique fondamentalement. »

« On est dans une logique de stigmatisation psychologique, individuelle, sociale, et pas du tout d’apprentissage, au sens artisanal du terme. »

-Bernard Lahire, L'illettrisme : un concept fourre-tout (2007) – 9’

-Bertrand Ogilvie, La Laïcité, une idée d'avenir (2007) – 7’

-Christian de Montlibert, L’université et la recherche face au néolibéralisme (2007) – 27’

« Vouloir adapter l’université, dans sa formation comme dans sa recherche, aux besoins de l’économie, c’est aller, en quelques sortes, à plus ou moins long terme, vers le mur. »

« Ce qu’on cherche actuellement à mettre en place, c’est un modèle de fonctionnement qui est celui des écoles de commerce, ou celui des écoles de management, à des structures qui ont toujours fonctionné sur d’autres logiques. »

-Christophe Charle, Penser la réforme des universités (2007) – 27’

 

Complément DVD 4:

-Bernard Lahire, Où est passée la culture ? (2007) – 11’

 

►Des hommes et des frontières ?

 

DVD 5 :

 

-Monique Chemillier-Gendreau, Penser l'Europe (2007) – 31’

« L’Europe perd son âme. »

« Les non-communautaires sont totalement instrumentalisés. »

« Une communauté politique, c’est de ça dont nous avons besoin. »

« Je pense l’Europe comme un laboratoire pour le monde. »

-Etienne Balibar, L'Europe et ses frontières (2007) – 56’

-Danièle Lochak, La France et ses étrangers (2007) – 33’

« Les systèmes de surveillance ont toujours été testés sur les étrangers. »

« Même cette immigration choisie, on va lui proposer des titres de séjours précaires. »

« Il faut bien reconnaître que l’opinion européenne peut être excusable de ne pas être consciente de ce qui se passe en son nom aux frontières de l’Europe. »

-Danièle Lochak, Ouvrir les frontières (2007) – 9’

-Louis-Georges Tin, Les Statistiques de la diversité (2007) – 9’

 

DVD 6 :

 

-Emmanuel Terray, Les Raisons de la révolte (2010) – 72’

« Notre société a tendance à incarner et cristalliser ses angoisses et ses peurs sur les étrangers. »

« Je crois que toute cette politique et ce bruit qui est fait autour d’elle vise essentiellement à répandre parmi les migrants la peur, de manière à ce qu’ils acceptent leur situation. »

« Ce qui est urgent de faire dès aujourd’hui, c’est de rétablir les migrants dans leurs droits, parce que toute la politique française et européenne à consisté à sortir les étrangers de la zone du droit pour les installer dans la zone de l’arbitraire administratif, c'est-à-dire, pour leur retirer peu à peu tous les droits dont ils pouvaient disposer et les mettre à la merci de l’administration. »

-Pap Ndiaye, La Condition noire en France (2010) – 133’

 

DVD 7 :

 

-Jérôme Valluy, Pour une Europe continent d'asile (2007) – 12’

-Jérôme Valluy, Combattre la xénophobie (2007) – 7’

-Laurent Bonelli, Le Tournant sécuritaire (2009) – 37’

-Aïda Chouk, Pour une libre circulation des personnes (2009) – 33’

 

Compléments DVD 7:

-Emmanuel Terray, Economie et immigration & Une politique de la peur (2010) – 7’

« La situation des travailleurs sans-papiers en France est parfois même pire que celle de leurs camarades dans leurs pays d’origines. »

« La stigmatisation est une opération électoraliste et parfaitement hypocrite »

-Luc Boltanski, Identité nationale (2010) – 8’

« Non seulement il faut qu’ils gagnent leur pain, trouvent à se loger, mais, en plus, il faut qu’ils accèdent à cette chose magnifique et évidemment fantasmatique à laquelle ils ne seraient pas naturellement voués. »

 

 

-Pap Ndiaye, Frontières intérieures (2010) – 7’

-Laurent Bonelli, Le Syndicat de la magistrature face aux politiques sécuritaires (2009) –

-Aïda Chouk, le tournant sécuritaire & 2003, l’immigration choisie (2007) –

 

►Justice et libertés

 

DVD 8 :

 

-Monique Chemillier-Gendreau, Pour une Cour mondiale (2007) – 32’

« La France est tombée dans une période de repli nationaliste. Il y a un désintérêt pour le débat international. Et pourtant, savez-vous que la cour européenne des droits de l’homme vous permet de faire valoir vos droits contre votre état ? »

 

-Eric Alt, Droits et libertés à l'échelle européenne (2009) – 49’

-Hélène Franco, Justice des mineurs (2009) – 31’

« Il n’y a pas de traitement en temps réel, il faut compter 4 mois d’attente avec l’éducateur à compter du 1er délit »

« Les centres fermés : un constat d’échecs avérés mais nous assistons depuis 2002 à une réorientation budgétaire massive de ces centres et des établissements pour mineurs »

-Monique Chemillier-Gendreau, Les conditions de détention carcérale (2007) – 6’

-Jean-Pierre Dubois, Une histoire de la Ligue des Droits de l’Homme (2009) – 56’

 

Compléments DVD 8:

-Eric Alt, La Criminalité politico-financière (2009) – 5’

Jean-Pierre Dubois, Ligue des droits de l’Homme et Syndicat de la magistrature, bilan et perspectives (2009) – 12’

-Hélène Franco, Bilan et perspectives (2009) – 12’

 

DVD 9 :

 

-Pierre Lyon-Caen, Une histoire du Syndicat de la magistrature (2009) – 75’

-Robert Badinter, Une relation singulière (2009) – 51’

 

Compléments DVD 9 :

-Renaud Van Ruymbeke, Le Rôle du Syndicat de la magistrature (2009) – 4’

-Etienne Balibar, Le Surgissement du Syndicat de la magistrature (2009) – 10’

 

Publié dans écrans

Commenter cet article