Résistance Notre Dame des Landes : ce que chacun peut faire pour soutenir la lutte

Publié le par dan29000

vinciPropositions et idées d’actions

mardi 23 octobre 2012, par zadist

 


Voici des propositions et des idées d’actions reçues

 


Comment agir de loin : quelques idées


- relayer l’info : projections, collage d’affiches, soirées discussions (à diffuser aussi dans les villages alentours), chorales, etc.
- rassemblements et tractages : barrages filtrants à toutes les entrées de Nantes avec distribution de tracts.
- présence à chaque déplacement ou apparition publique de JM Ayrault
- participation au projet de manif de réoccupation (AG vendredi)
- faire des ralentissements sur les 4 voies de la région
- banderolles sur les ponts d’autoroutes, les entrées de villes, près de voies de chemin de fer
- concerts de casseroles/klaxons/... devant les hôtels des flics
- saturation téléphonique de la préfécture
- péages et parkings Vinci gratuits
- faire une journée d’appel à renvoyer se carte d’électeur
- proposer de l’hébergement à l’extérieur pour que les gens de la zone puissent se reposer

 

Action Banderoles aux fenêtres et balcons Reçu le 22/10

Si la ZAD de Notre Dame des Landes est actuellement occupée par les forces de l’ordre et du pouvoir, nos maisons ne le sont pas et nos balcons non plus ! En soutien aux opprimés de la zad de Notre Dame des Landes et pour que sur nos terres poussent des légumes et non des aéroports et/ou du bitume : AFFICHONS NOTRE VOLONTE DE DEFENDRE LES TERRES et de STOPPER CE PROJET DESTRUCTEUR à nos BALCONS, à nos FENETRES. Que notre détermination soit visible partout sur la terre. Lorsque que la loi et le pouvoir s’opposent à la vie, va à l’encontre du bien commun et qu’ils deviennent oppresseurs, la résistance est légitime.

Pétition : Notre Dame des Landes oui au débat non aux expulsions

http://www.cyberacteurs.org/cyberac...

une lettre à votre député-e Et/ou à votre Sénateur-trice, ou au Premier Ministre (en l’adaptant) Une action possible Proposée par l’ACIPA

Madame la Députée, Monsieur le Député,

Je tiens à vous dire à quel point je suis révolté et scandalisé par ce qui se passe actuellement sur le site prévu pour construire l’aéroport inutile dit "du grand Ouest" porté par l’ex-maire de Nantes aujourd’hui Premier Ministre, Jean Marc Ayrault Indignation légitime, devant le passage en force que constituent les expulsions des habitants de la ZAD qui maintenaient une vie riche en échanges et solidarité (à défaut de capitaux) sur ce secteur. Rien ne peut justifier cette urgence à vider la zone : il n’y a pas de travaux prévus sur ces lieux avant des mois. Rien ne peut justifier l’ignominie que constitue la destruction - à deux semaines de la trêve hivernale - de maisons habitables et habitées, d‘autres lieux de vie et de jardins collectifs réalisés depuis plusieurs années. Ces démolitions sont d’autant plus scandaleuses que des sans-logis occupent eux aussi, depuis une semaine, le Lieu Unique à Nantes sans réponse du Préfet. Rien ne peut justifier de jeter à la rue des personnes qui ont choisi de contester un mode de vie à l’origine des crises économique et écologique que nous traversons actuellement, et d’agir en conformité avec leurs opinions. Rien ne peut justifier la répression policière disproportionnée (1 000 gardes mobiles ou CRS, des hélicoptères...) pour un projet en partie privé au profit d’une multinationale (VINCI) qui fait des milliards de bénéfices. Plus généralement, rien ne peut justifier le gaspillage de millions d’euros (voire de milliards) en pleine crise économique pour un 146ème aéroport en France (quand l’Allemagne en dispose du tiers et le Royaume Uni du quart) Et rien ne peut justifier le saccage de terres agricoles de proximité et la destruction du principal bassin laitier de Loire Atlantique et de la centaine d’emplois directs – soit plusieurs centaines d’indirects – qui y sont liés. D’autant que des recours juridiques sont en cours et que d’autres seront lancés dans les semaines et les mois qui viennent pour arrêter cette machine infernale que constitue ce projet d’aéroport toujours plus nuisible, inutile, gaspilleur. L’Etat et AGO/Vinci n’ayant toujours pas expliqué clairement comment ils allaient remplir correctement leurs obligations légales en terme de respect de la loi sur l’eau dans ce bocage à 98% humide, ces recours devraient purement et simplement conduire à l’abandon du projet si la Loi sur l’Eau était strictement appliquée ! Malgré le changement de majorité, je ne vois aucun signe de changement dans l’attitude des pouvoirs publics sur ce sujet. La transition écologique, c’est toujours pour plus tard mais les Grands Projets Inutiles restent eux d’actualité !

Signature

 : "A l’attention d’éventuels écrivains et autres chanteurs en manque d’inspiration" Reçu par mail

(Pour ceux qui ne sont pas à Nantes, Vinci se "cache" souvent derrière sa filiale de bâtiment-travaux publics SOGEA ; il y a sûrement un chantier près de chez vous...)

Quand le béton est armé par l’Etat, La nature a besoin du peuple

Veni, Vedi, Vinci, Aujourd’hui la Zad, Hier Gergovie, Résistons !

Sur un air populaire ( http://www.youtube.com/watch?v=WbxV... ) :

A l’Ouest, c’étaient les zadistes La terre, et non pas les pistes Les hommes en ont déjà trop Qu’ils laissent le ciel aux oiseaux !

Bonne soirée à vous !

Lettre au Président de la République

Recu par mail Bonjour,

Je vous propose une action d’ampleur visible, avec

- l’envoi d’une lettre papier au Président de la République, le même jour par tous les membres de tous vos reseaux actifs, familiaux ou amicaux, avec présence de la presse lors de l’arrivée de ce courrier au destinataire. Je vous propose d’imprimer ou de recopier la lettre qui se trouve en pièce jointe, de compléter les blancs et de l’envoyer le lundi 22 octobre (qui est un jour comme un autre) pour commencer, et tous les lundi qui suivent si rien ne bouge. Nous avons ainsi les moyens de faire bouger la société, alors faisons-le.

On peut imprimer sur papier brouillon recto - verso et juste coller la feuille sans enveloppe. L’adresse y figure.

Cela ne coûtera même pas de timbre, puisqu’il y a dispense de timbrage.

Communiqué de presse et interview de quelques personnes qui habitent très loin de NDDL pour montrer que chaque citoyen peut se sentir impliqué dans la lutte contre les grands projets inutiles imposés.

Qu’en pensez-vous ?

500 000, 1 000 000 de lettres ou plus qui arrivent le même jour au même endroit, c’est visible et cela témoigne d’une implication de tous, même de celui que Notre Dame des Landes indiffère car c’est loin de chez lui.

Cette lettre s’adresse à tous ceux qui sont sensibles à la destruction de la nature, de l’écosystème et des terres cultivables, au saccage du patrimoine, de même qu’à la dépense de l’argent public au profit de quelques uns et au détriment de tous les autres, et qui ne veulent pas des Grands Projets Inutiles Imposés. Inutiles, ils le sont vraiment. Les autorités donnent souvent l’autorisation malgré des enquêtes d’utilité publique opposées au projet. Les projets sont faits en dépit du bon sens commun. Souvent, c’est pour rendre service à des amis, leur fournir un marché juteux et l’intérêt privé prime devant l’intérêt public.

Les méthodes des initiateurs sont abruptes, avec outrepassement de leurs fonctions, de leurs droits, refus de considérer la non utilité publique, négation de leurs devoirs, et mépris de tout ce qui n’est pas leur intérêt.

Et nous sommes tous concernés, même si Notre Dame de Landes c’est loin, près de Nantes. Il y a des GPII près de chez vous aussi.

Souvent les mobilisations citoyennes sont locales, efficaces, mais les projeteurs vont s’installer plus loin.

- L’aéroport de Notre Dame des Landes,(l’objet de ce courrier)
- la centrale à gaz de Hambach/Willerwald et sa THT,( Direct énergie veut faire une centrale à gaz gigantesque pour revendre l’électricité à l’étranger et pour cela construire une ligne de Très Haute Tension)
- la décharge de la vallée de l’ISCH, (l’opposition locale a permis d’empêcher l’installation d’une méga décharge de déchets provenant d’Ile de France, sur des terres agricoles)
- BURE - poubelle pour l’enfouissement des déchets nucléaires, (c’est tout prêt et sous prétexte de faire un laboratoire, un enfouissement est prévu)
- Bordeaux et le laser mégajoule, - Flamanville - l’EPR et sa THT, (pour le seul, que nous ayons vendu à la Finlande, nous sommes obligés de payer des pénalités, vu le retard dans la livraison,et c’est le contribuable qui payera). - Les TGV et leur ligne à très haute tension, (seulement 20 mn de gagné sur le trajet Paris -Strasbourg)
- La LGV Lyon-Turin,
- le projet Eurapacity à Gonesse (nouveau dada du géant Auchan sur 700 ha de terres cultivées)
- le circuit de Formule 1 à Flins (heureusement abandonné)
- les ènièmes zones commerciales, (2 nouveaux supermarchés et une zone commerciale qui saccagent l’environnement à Saint-Avold et à Folschwiller)
- les installations sportives et olympiques, (Pékin puis Londres et ensuite...)
- les projets avortés, (aéro-train etc) - les zones artisanales avortées, (celle de Morhange, celle de Petersbach, celle d’Illange à venir )
- les bulles immobilières ( 400 appartements vides dans la ville voisine), sont quelques exemples (tous les terrains encore verts ont été bétonnés)
- les méga résidences hors de prix pour groupés les séniors qui grignotent des terres.

N’oubliez pas qu’un département français de terres nourricières, où l’on plante notre nourriture, disparaît tous les 7 ans. "On en vient à se dire - construire ou manger- il faut choisir"

Ce serait intéressant de les recenser à l’échelle de la France, chacun dans sa région. (Notez-les sur l’envers de la lettre et faites moi parvenir votre liste)

Le citoyen doit se mobiliser, enlever ses oeillères, le NIMBY (c’est à dire le syndrome de celui qui ferme les yeux tant que ce n’est pas chez lui) c’est fini, le jardin du monde c’est aussi chez vous, chez moi.

Les forces de l’ordre sont intervenues hier à Notre Dame des Landes.

Dans cette affaire, je commence à en avoir plus qu’assez de la force brutale et de la volonté de passer, coûte que coûte des initiateurs (JMA, Vinci and co)

Amicalement

Appel à photos de salamandres écrasées

Les associations de protection de la nature réagissent. http://7seizh.info/notre-dame-des-l...

Pouvez-vous nous adresser vos photos de salamandres écrasées en relevant leur localisant afin de les communiquer au dossier de ces associations qui demandent des comptes et rappellent que les opérations policières ne sont pas en dehors de la loi pour la protection de la nature.

Merci d’avance.

 

 

SOURCE / ZAD

Publié dans environnement

Commenter cet article