Tri Yann, Stivell, Servat, Dan ar Braz et les autres pour la réunification de la Bretagne

Publié le par dan29000

Communiqué de presse

 

Tant d’années de lutte argumentée pour la réunification de la Bretagne, tant de sondages confirmant que les habitants de Loire-Atlantique la veulent à 65%, tant de vœux de municipalités et des élus de la région administrative bretonne, tant de manifestations populaires à Nantes, tant de densification des rapports politiques, économiques et culturels développés entre les métropoles de Nantes et Rennes…

 Et voilà que l’Histoire s’accélère avec le projet de réforme territoriale et la compréhension que la France ne peut plus tenir son rang en Europe avec le millefeuille qu’elle traîne.

 Nous, Bretons avons cette chance (que n’ont que peu de régions) de préexister, affirmant un projet réaliste et de poids, et mettant fin positivement à la création artificielle des Pays de Loire, en permettant la construction d’une véritable Normandie, d’une vraie région Val de Loire et d’une région Poitou-Charentes cohérente ; toutes réunions d’un poids équivalent aux grandes régions européennes, tenant enfin compte des réels rapports humains, d’un même sentiment d’appartenance à un même groupe, condition sine qua non à un développement volontaire et efficace, au-delà des constructions administratives imposées et artificielles dont l’échec a fini par éclater au grand jour.

Panique à bord ! Les élus régionaux des Pays de Loire, de droite comme de gauche, aujourd’hui en plein discrédit, tentent de sauver leurs sièges et leurs indemnités dans les plus fous délires et le plus bâclé des bricolages, prônant une bidouille de Brest au Mans, voire de Quimper à Saintes avec la bénédiction de Sainte Ségolène, comme un magicien sort un lapin de son chapeau.

Depuis plus de trente ans, les femmes et les hommes de culture, les entrepreneurs, les élus de Bretagne se sont compris et rejoints pour bâtir ensemble le bel avenir que tentent d’empêcher par ambition personnelle quelques élus ligériens aux abois, et contre la volonté dite et redite de leurs concitoyens.

Nous TRI YANN, Nantais, sommes depuis toujours dans le mouvement collectif breton, avec les autres musiciens et artistes engagés dans la créativité bretonne que tant en France nous envient, porteurs d’une image positive et décomplexée qui contribue à l’attractivité bretonne.

Qu’enfin Brest, Nantes et Rennes et nos autres villes soient légitimées à multiplier les synergies jusqu’à présent créées à l’arrache, et transforment l’essai marqué de notre ouverture au monde !

Avec Alan Stivell, Nolwenn Korbell, Mariannig Larc’hantec, Dan ar Braz, Etienne Grandjean, Sylvain Barou, Alan Simon, Louis Capart, Yvon Etienne, Yves Ribis, Gilles Servat, Soig Sibéril, Roland Brou, Brieg Guerveno, Pat O May, les Frères Guichen, Thierry Moreau, Jean-Louis Le Vallégant, Jari-Jean-Claude Crystal, Gweltaz Ar Fur, Daonet, Taran Celt, Gweltaz Adeux, Karine Luçon et Bertrand Luçon-Avalon Celtic Dances, Christian Anneix, Frédérik Bouley, Clarisse Lavanant co-signataires de ce communiqué, nous appelons tous les artistes de Bretagne, mais aussi tous nos compatriotes, toutes les forces actives de nos cinq départements, à s’exprimer avec plus de force que jamais pour la renaissance de notre vraie Région, qui sera plus dynamique que jamais de par ses retrouvailles.

Et qu’on le fasse maintenant.

Car quels que soient les freins et comme le disait Victor Hugo :« On n’arrête pas une idée en marche… ».

 

SOURCE / 7seizh.info

Publié dans actualités

Commenter cet article