La mairie UMP d'Angoulême se ridiculise

Publié le par dan29000

Bancs publics en garde à vue ! Cellule à ciel ouvert ! Cage à Rroms ! Cage à oiseaux ! Supplice chinois !

 

 

La municipalité d'Angoulème ou une mine à ciel  ouvert de connerie.

Les cages à Rroms de la municipalité.

Et à ce degré, c'est à déguster ... et c'est sans remède. 

La municipalité d'Angoulème vient d'innover. Et dans quelles proportions. La municipalité d'Angoulème vient de présenter un festival fort réussi et qui mobilise autour d'elle des milliers de réactions dans la ville, la région, et via les médias divers et sociaux, dans tout le pays.

C'est l'Expo :  " Banc public ! ... banc public en garde à vue ! Cellule à ciel ouvert ! Cage à Rroms ! Cage à oiseaux ! ... Supplice chinois !"... Ou, l'Expo-Festival de la Connerie institutionnalisée et républicaine dans les rues d'Angoulème.

Gageons qu'aprés le festival de la BD, Angoulème en manque d'originalité n'y est pas allée ... Comment dire ? ... Par quatre chemins, ou, de Main morte vient de réussir une mise en scéne savante et innovante qui, à peine présentée, fait déjà l'unanimité absolue.

Un vrai succés publique, à la mesure de ses ambitions et de celles des élus de la ville et de ses équipes que cette prestation unique qui fait montre d'un sens pour le moins inouiiie de la mise en scéne. Buren, himself, et ses colonnes, périmé, renvoyé aux encombrants ! ...

Ce mercredi soir soir, le cabinet de Xavier Bonnefont reconnaissait un dysfonctionnement après l'installation de grillages sur les neuf bancs publics de la place du Champ-de-Mars.

 «Nous avions plutôt prévu de les installer après les fêtes et d’y mettre dans la foulée des galets pour respecter l’aspect esthétique et minéral de la place. Nous n’excluons pas de retirer provisoirement les grilles», explique le directeur de cabinet Antoine Truffaux, face au tollé provoqué.

Une décision devrait être prise ce vendredi. La partie en bois des bancs aurait dû être aussi enlevée, les blocs de béton étant là à l’origine pour empêcher une voiture de foncer dans la galerie.  « Il n’était pas non plus nécessaire de mettre les grilles aussi hautes.»

 Mais sur le fond, l’objectif reste le même: répondre à la demande des commerçants.

 

La mise en place a été aussi discrète que le dispositif est radical. Depuis ce mercredi matin, la ville a totalement grillagé les neufs bancs installés le long du Champ-de-Mars. Evidemment, le dispositif vise directement les marginaux qui s'y assoient régulièrement.

Et cette spectaculaire décision, qui n'a jamais été évoquée publiquement, est faite pour durer. "Au départ, ils voulaient les enlever complètement mais c'était compliqué avec ces blocs de béton, explique une commerçante du petit marché de noël qui a aussi entendu que la ville "allait ensuite y mettre des galets".

 

Une initiative artisitique qui laisse songeur jusqu'au meilleur compagnon de l'homme ...  

 

Chef Mafieux à Angoulême et sa Garde commerçante rapprochée ou ... Prise d'otageChef Mafieux à Angoulême et sa Garde commerçante rapprochée ou ... Prise d'otage


SOURCE / MEDIAPART

Publié dans actualités

Commenter cet article