COP 21 , le guide du lobbying et du greenwashing

Publié le par dan29000

Lobby Planet Paris : guide du lobbying et du greenwashing spécial COP21

 

Fermée à la société civile, mais grande ouverte aux lobbies et au greenwashing : le nouveau guide « Lobby Planet Paris » met en lumière l’emprise des multinationales sur la COP 21

Aujourd’hui, à quelques jours de la Conférence internationale sur le climat, cinq associations (AITEC, Attac France, CEO, l’Observatoire des multinationales et TNI) publient le ’Lobby Planet Paris - Spécial COP 21’, un nouveau guide du lobbying et du greenwashing autour du sommet de l’ONU.

 

À la suite des attentats de Paris, de nombreux événements et manifestations qui avaient été prévus par la société civile en vue de la Conférence internationale sur le climat ont dû être annulés, ou réduits dans leur ampleur. Il sera donc plus difficile que jamais pour les citoyens et les mouvements sociaux de faire entendre leur voix. En revanche, pour les criminels et les profiteurs du climat, rien n’a changé : le lobbying et le greenwashing des grandes entreprises pourra se poursuivre sans entraves.

 

Des énergies fossiles à la finance et à l’agriculture industrielle, ’Lobby Planet Paris - Spécial COP 21’ cartographie les multinationales, les lobbies et les associations professionnelles qui s’efforcent de capturer les négociations climatiques avec le soutien de nombreux gouvernements et institutions internationales, dans le but de maintenir le statu quo et de continuer à amasser les profits.

 

Au fil des années, les grandes entreprises ont acquis une influence considérable dans les discussions internationales sur le climat. Le Sommet de cette année promet d’être un nouvelle apogée de leur emprise. Des champions des énergies sales comme Engie et EDF figurent parmi les sponsors officiels de la COP. Les multinationales occupent également une place éminente dans l’"agenda des solutions" qui pourrait être annexé à un futur accord intergouvernemental. D’innombrables salons et événements sont prévus pour vanter les mérites du secteur privé, comme Solutions COP 21 au Grand Palais ou la "Galerie des solutions" au Bourget.

 

Pour Amélie Canonne de l’Aitec, "derrière le battage publicitaire, les ’solutions’ des grandes entreprises pour le climat restent fondamentalement les mêmes : empêcher une action internationale effective et ambitieuse pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre, éviter toute forme de régulation ou de contrôle public en poussant des mécanismes de marché à l’efficacité problématique, comme aujourd’hui un ’prix mondial du carbone’, et promouvoir diverses sortes de solutions commerciales ou technologiques risquées et à but lucratif."

 

"S’il y a peu de chances que l’accord négocié à Paris apporte des réponses substantielles à la crise climatique, la COP 21 pourrait néanmoins constituer un tournant important en termes de délégitimation du rôle dangereux et destructeur joué par les entreprises climaticides dans l’élaboration des politiques climatiques", déclare Pascoe Sabido du Corporate Europe Observatory.

 

’Lobby Planet Paris - Spécial COP 21’ est publié conjointement par l’Aitec, Attac France, Corporate Europe Observatory, l’Observatoire des multinationales et le Transnational Institute. Il est disponible en français et en anglais.

 

De La Défense aux Champs-Élysées et au Bourget, l’ouvrage guide les lecteurs dans les hauts lieux du lobbying de la capitale française. Il contient aussi des informations sur les entreprises sponsors officiels de la Conférence et sur les principaux événements organisés par le secteur privé qui vont se tenir à Paris pendant la COP, en expliquant pourquoi ils ne font que détourner l’attention des véritables solutions à la crise climatique.

 

À télécharger : Lobby Planet Paris - Spécial COP 21.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont les multinationales polluantes font pression pour empêcher toute action significative pour le climat et essaient de repeindre en vert les énergies fossiles ou l’agriculture industrielle pour les présenter comme des « solutions », rejoignez-nous pour un « lobby tour » dans les rues de Paris sur les traces des criminels du climat : cop.lobbytours@corporateeurope.org

 

 

 

 

SOURCE / ATTAC

Publié dans environnement

Commenter cet article