Le capitalisme hors la loi, un essai de Marc Roche, chez Albin Michel

Publié le par dan29000

 

 

 

 

capitalisme hors la loi

 

 

 

 

 

 

 

 

 Il y a quelques mois, nous vous avions parlé de l'excellent livre précédent de Marc Roche, "La banque, ou comment Goldman Sachs dirige le monde", déjà chez Albin Michel. Presqu'un an plus tard, le correspondant du Monde à Londres depuis vingt ans nous livre une sorte de complément fort utile sur les pratiques de ce capitalisme souvent hors la loi, le capitalisme de l'ombre, une expression qui parle bien d'elle même.


 Un livre, qui une fois encore, est parfaitement en adéquation avec l'actualité la plus chaude, la crise de la zone euro, le naufrage de la Grèce, les places boursières qui chutent, puis qui flambent, et la mise en accusation des fameuses agences de notation qui semblent chaque jour faire un peu plus la loi.

 

 Depuis quelques années, une expression synthétise bien le problème actuel du capitalisme financier, l'émergence mondiale d'une "économie casino". Dans la première des deux grandes parties de son essai, Marc Roche traite des coulisses du casino. En neuf mouvements, il explique avec précision et clarté, l'hypocrisie des banquiers, le rôle des agences de notation, les paradis fiscaux, pas toujours situés là où on les attend, ou encore, comment la gauche, elle aussi, a dérégulé...Un long périple édifiant qui commence aux îles Caïmans et à Port-Vila, capitale de la république du Vanuatu.

 

 Dans sa seconde partie l'auteur s'interroge sur la possibilité d'un nouveau krach, avec un chapitre passionnant sur les hedge funds, les très "fameux fonds spéculatifs qui ont en partie remplacé les banques classiques  sur les marchés les plus exotiques". Là encore, comme dans son précédent essai, l'on retrouve l'incontournable banque Goldman Sachs qui possède un beau réseau de ces hedge funds.

 Il y a bien maintenant deux capitalismes, l'un est plus ou moins réglementé, l'autre "capitalisme de l'ombre" est fort opaque et totalement spéculatif, n'hésitant pas à prendre en otages, d'abord les salariés, mais aussi les consommateurs, et les petits actionnaires, sans parler aussi des Etats.

 Marc Roche nous éclaire sur ces tactiques de contournement des règles, via le "hors bilan", les paradis fiscaux (vous savez ces fameux endroits dont Sarkozy devait nous débarrasser). Sa qualité de spécialiste en investigations financières lui permet de bien décrypter ces pratiques souvent illégales, ou à la limite de la légalité, de Genève à Hong-Kong ou Washington. Un ensemble souvent inquiétant que la classe politique, malgré de multiples gesticulations, n'ose pas réellement affronter. Et à moins d'être demeuré, l'on comprend pourquoi quand on réalise que les amis des amis des dirigeants politiques sont impliqués, de près ou de loin, dans de telles pratiques. Le monde des affaires et de la finance n'étant plus étanche avec le monde politique. L'actuel mandat de Sarkozy illustrant parfaitement cet état de fait.

 

 Même si nous ne pouvons suivre l'auteur dans toutes ces constatations, on ne peut que se féliciter d'un tel livre qui ne pourrait que donner des idées à des gouvernements de gauche un jour au pouvoir, s'ils avaient, au moins, l'envie de résister, dans un premier temps, à ce capitalisme hors la loi. Comme son livre précédent, celui-ci se lit sans effort, et en prime, vous pourrez avec le lexique final, apprendre ce que sont les CDS, les fonds souverains, et les fameux produits dérivés.


 Instructif et nécessaire.

 

 

Dan29000

 

 

Le capitalisme hors la loi

Marc Roche

Editions Albin Michel

2011 / 272 p / 19 euros

 

Lire aussi notre article sur le livre précédent de Marc Roche, La banque

 

Voir le site de l'éditeur, ICI

 

Publié dans lectures

Commenter cet article